Exposition « Au-delà des frontières » et apéro interculturel

Du 1 er au 30 septembre, du mardi au vendredi de 14h-18h
Vernissage : le mardi 27 septembre 2022 de 18h à 21h
La MIETE, 150 Rue du 4 Août 1789, 69100 Villeurbanne

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’exposition « Au-delà des frontières” avec Anastasia Aksenova et Luis González. Les deux artistes fondateurs de l’Association Qu’Artz, proposant des cours de dessin/peinture à la MDE (90 rue Marseille 69007 Lyon).

Venez voyager à travers l’art mexicaine et russe !

Au programme, nous proposons l’exposition, l’apéro interculturel et la rencontre avec nos artistes (lors du vernissage). Profitez donc de la diversité et de la richesse de l’art des deux cultures. L’exposition aura lieu du 1 au 30 septembre 2022

Quelques mots sur l’association:

QUartz: 

“L’association Quartz existe depuis 2018 ayant pour objectif de vulgarisation artistique. Elle propose divers cours de peinture, de dessin, ainsi que des master-classes avec des peintres français et étrangers. Les deux organisateurs des cours sont amateurs de l’art Anastasia Aksenova, doctorante en histoire russe et Luis Gonzalez, ingénieur mexicain. Le point commun entre les deux est qu’ ils habitent à Lyon et ils aiment l’art et la peinture. Cependant ils sont assez différents car ils représentent leur culture parce que l’art n’a pas des frontières.”

Histoire de la création QUARTZ : 

Anastasia, historienne à l’université Lyon 2, au tout début elle était une bénévole dans  l’association Nationsorg et elle donnait des cours d’initiation au dessin, où ils rencontrèrent Luis. Par la suite, cette connaissance s’est transformée en amitié, puis l’amitié – dans un nouveau projet intéressant. C’est notre association Qu’Artz.

Les illustrations : 

Nous avons déjà organisé une exposition de nos tableaux en collaboration avec l’association Cimade, où le contraste et la diversité de nos cultures sont très clairement visibles. Néanmoins, malgré la différence des mentalités, il y a quelque chose de proche entre le Mexique et la Russie.

Histoire d’un tableau (Anastasia) : Étant de nationalité russe, ma Patrie me manque souvent, bien sûr j’aime la France et je suis fascinée par la culture française, mais il s’agit des choses que je ne trouve pas dans le paysage français. Je me souviens souvent de la neige qui tombe dans la région centrale de la Russie et qui reste d’octobre à avril. Paysages ternes et mélancoliques que l’on retrouve dans la littérature russe. La tristesse nostalgique de l’été et de la chaleur ont joué un grand rôle dans la compréhension de ma vie en Russie. Sur mes toiles, je peins souvent exactement cette ambiance. Quand on regarde les nuances gris-argentées de la neige, les contours noirs des arbres, je ressens cet espoir de l’approche imminente du printemps, la nostalgie de l’été.

Je me souviens de ces longues soirées d’hiver et maintenant j’ai envie de les mettre en images. Cette mélancolie hivernale fait partie intégrante de cette mystérieuse âme russe, selon moi.